Lien

59 panneaux de 1,40 x 4,20 m en acier inoxydable, découpe laser.
Maître d’ouvrage : commune de Panazol, Agence Guibert.
Maître d’œuvre : entreprise de ferronnerie Jouhandou (Panazol).

© ADAGP, Paris, 2018.
Isabelle Braud, Lien (Médiathèque de Panazol)
Photo
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

L’architecte François Guibert est à l’origine de cette réalisation d’Isabelle Braud dans le cadre du dispositif du 1 % artistique : à des fins de conservation et pour le confort des usagers, il faut doter la façade de brise-soleil.

À cette commande initiale, Isabelle Braud adjoint bien évidemment le geste artistique tout en prenant en compte les critères de qualité environnementale auxquels répond ce bâtiment lumineux, en lévitation sur le parc de la Beausserie.
Elle développe une gamme de formes simples et de motifs végétaux en lien avec le parc entourant la médiathèque qui vient habiller chaque panneau de trois bandes, qui au final se déroulent pour former le mot « lien ». Ce mot symbolise d’une part les rapports extérieur/intérieur et luminosité/pénombre de l’œuvre, et d’autre part le rôle essentiel de la bibliothèque comme lieu du vivre ensemble.
Par la répétition de l’image, Isabelle Braud force la mémoire et l’imagination à faire la liaison et l’articulation entre les éléments ; elle permet également aux utilisateurs de porter un regard nouveau sur leur environnement : notre perception de la réalité est renouvelée, voire transformée. L’artiste fait naître des formes, en découpant du vide dans la tôle, qui animent le bloc architectural.

Esthétique et poétique, cette œuvre observée dans son intégralité permet de réduire les volumes. Sur les façades elle se déploie délicate et légère, l’architecture semble alors s’habiller de dentelle.

Localisation