Les Petits Ruisseaux

Pascal Rabaté, Les Petits Ruisseaux, Futuropolis, 2006, p. 53-54.

© Futuropolis / Dist. La Collection
Pascal Rabaté, Les Petits Ruisseaux, p. 53
© Futuropolis / Dist. La Collection

L’œuvre et le territoire

Après deux jours de route dans sa voiturette, Émile arrive à Seilhac, petit village corrézien près duquel il vécut une partie de son enfance. Quelques courses s’imposent alors afin de réunir tout le nécessaire pour passer agréablement ce qui semble bien être sa dernière nuit.

Les Petits Ruisseaux

Émile est un petit vieux tout à fait ordinaire. Veuf, il passe ses journées à pêcher avec son ami Edmond et à boire quelques verres au café du coin. Mais cette petite vie ordinaire est bouleversée par la mort brutale d’Edmond le soir même où ce dernier confie à Émile ses petits secrets. En effet, un beau jour, Edmond annonce à son ami qu’il utilise les petites annonces pour rencontrer des femmes et il lui dévoile également sa passion pour la peinture, les nus plus particulièrement. Ces révélations et la mort inattendue de son ami amènent Émile à s’interroger sur sa vieillesse et le temps qui passe.

Cet album au ton léger et drôle aborde pourtant avec profondeur le thème de la vieillesse grâce au personnage touchant et attachant d’Émile. Nostalgique et sensible, Émile emplit l’album d’un optimisme communicatif.

Localisation