Les Bords du Taurion

entre 1862 et 1868

Huile sur toile, 70 × 105 cm.
Collection : musée des Beaux-Arts de La Rochelle.

Louis-Augustin Auguin, Les Bords du Taurion
Photo
© Musée des Beaux-Arts de La Rochelle

L’œuvre et le territoire

Ce tableau est l’un des seuls qui puisse témoigner de la présence de Louis-Augustin Auguin en Limousin. En 1880, il expose une Solitude (Limousin) au Salon des Champs-Élysées puis un Site limousin en 1883 au Salon de Bordeaux. Des séjours limousin d’Auguin, Les Bords du Taurion est le seul tableau à préciser un lieu particulier et témoigne que l’artiste s’y rend pour une simple raison : se rendre sur les traces de Corot.

Auguin fait partie de l’école bordelaise de paysagistes, dont plusieurs membres vinrent prendre quelques toiles en Haute-Vienne autour de Saint-Junien. On peut à ce titre citer Alfred Smith, Amédée Baudit, Arthur Gassowski, Alfred de La Rocca, ou encore Madame Annaly, une élève d’Auguin et de Baudit.

Localisation