4 œuvres

L’œuvre et le territoire

Les Aigles décapitées ou la saga des évidences détrompées

Les Aigles décapitées est une saga de bande dessinée médiévale riche de plus de 25 tomes et prenant pour cadre premier le fief de Crozant au XIIIe siècle.

Les initiateurs de cette série, Patrice Pellerin et Jean-Charles Kraehn, proposent, dans la seconde moitié des années 1980, un premier arc narratif de trois tomes sur le personnage de Hughes de Crozant, dont la recherche de légitimité est déçue. Les sept tomes suivants, assurés par Jean-Charles Kraehn, dans un premier temps seul, puis assisté de Michel Pierret au dessin, lui font parcourir le royaume de France : du mont Saint-Michel, il revient marié, malgré lui, à Nolwenn ; du Sud-Est, il revient auprès d’Alix qu’il espère bien épouser... Surtout, Hughes voit la vérité éclater et sa légitimité comme seigneur de Crozant incontestablement reconnue.

Après ce cycle de l’« identité », Jean-Charles Kraehn et Michel Pierret nous propose un intermède, dont l’action se déroule entre Cuzion et Crozant, avant de se lancer dans le cycle des Croisades.
Afin de sécuriser son fief de Crozant, Hughes décide de partir pour les Croisades aux côtés de Louis IX, son roi. Entre joutes, jalousie et attente, Hugues se voit piégé par les Sarrasins, en la personne d’Al Mansour. Alix, blessée, met au monde dans un dernier souffle Mahaut. Averti, Hughes n’a pas l’occasion de la voir et disparait alors qu’il est poursuivit par Al Mansour et sa troupe.