Le quartier de l’Abbessaille et le pont Saint-Étienne de Limoges

février 1890

Aquarelle.
Legs Chaumont en 1960 au musée des Beaux-Arts de Limoges.

Adrien Palisson, Le quartier de l’Abbessaille et le pont Saint-Étienne de Limoges
Cliché
© Musée des Beaux-Arts de Limoges – Palais de l’Évêché

L’œuvre et le territoire

Adrien Palisson nous transmet ici une vision du quartier de l’Abbessaille tel qu’il était à la fin du XIXe siècle. L’artiste se positionne au niveau du pont Saint-Étienne, de l’autre côté de la Vienne, là où défilaient jadis les lavandières. Avec une attention particulière accordée au relevé des bâtiments, l’héritage que nous transmet ici Palisson permet de se rendre compte des évolutions urbaines du quartier de l’Abbessaille. Ainsi l’on peut voir que des trois bâtiments situés en dessous de la cathédrale, un seul subsiste aujourd’hui, l’actuelle Cité des métiers et des arts de Limoges.

Localisation