Le pont Saint-Étienne à Limoges

Eau-forte.
Don de Serge Gauthier en 1966 au musée des Beaux-Arts de Limoges.

Henri Grenaud, Le pont Saint-Étienne à Limoges
Cliché
© Musée des Beaux-Arts de Limoges – Palais de l’Évêché

L’œuvre et le territoire

Henri Grenaud nous livre par cette gravure une vue de la Vienne au niveau du port du Naveix, du pont Saint-Étienne et du quartier de la Cité tel qu’ils étaient en 1883. L’intérêt de cette œuvre est bien historique car nous y retrouvons le port du Naveix du temps de son activité, avec les bateliers et les constructions de bois (sous le pont) qui servaient alors à stopper la descente des troncs d’arbre sur la Vienne, destinés à alimenter les fours des porcelainiers.

Localisation