Martin-Pêcheur Le pont blanc

Lida et Rojan, Martin-Pêcheur, Flammarion, « Les Albums du Père Castor », 1938.

© Les Amis du Père Castor
Rojan, Martin-Pêcheur (Le pont blanc)
© Les Amis du Père Castor

L’œuvre et le territoire

L’illustration représente le pont blanc de Forgeneuve. Il a été détruit il y a quelques années mais son « jumeau » est encore visible près de l’actuelle médiathèque intercommunale du Père Castor.

À propos de Martin-Pêcheur

Martin-Pêcheur, paru en 1938, est le huitième album de la collection « Le Roman des bêtes ».
Cette collection est née sous l’impulsion de Lida, épouse de Paul Faucher, avec l’idée de faire des textes simples pour les enfants mais tout de même avec une précision et une exactitude proche du documentaire. Chaque album présente la première année de vie d’un animal, sauf pour Martin-Pêcheur qui est l’histoire d’un couple de martin-pêcheurs. L’univers de de cet album est clairement associé à la campagne limousine et plus particulièrement aux alentours de l’étang de Meuzac.

Ce sont les premiers textes fictifs et originaux des albums du Père Castor, les précédentes publications étaient des éditions de contes de la tradition populaire.

Localisation

Également dans Martin-Pêcheur