Le chêne de Chauffaille

Vers 1889

Tirage sur papier albuminé, 23 × 17 cm.
Collection : Bibliothèque francophone multimédia de Limoges.

Masgrangeas, Le chêne de Chauffaille
Numérisation
© Bibliothèque francophone multimédia de Limoges

L’œuvre et le territoire

Le cliché porte la mention manuscrite « Chêne offert par Monsieur de Mont-Bron pour faire le mouton de la Savoyarde ».

Situé sur le domaine du comte de Montbron, ancien domaine de Chauffaille, à Coussac-Bonneval en Haute-Vienne, le chêne se situait sur la route menant de Coussac à Lubersac.
Le 4 décembre 1889, ce chêne fît l’objet d’un article dans Le Courrier du Centre : il était en effet sur le point de disparaître puisqu’il va servir à confectionner le mouton de la cloche de l’église du Sacré-Cœur à Paris.

Cette épreuve faisait partie de l’exposition « Le Limousin pittoresque et monumental » organisée par la Société Gay-Lussac à Limoges du 15 juin au 15 juillet 1902 à l’École d’art décoratif de Limoges.

Localisation