La Texonnière, Saint-Martin-Terressus

vers 1910

Plaque au gélatino-bromure d’argent, 13 × 18 cm.
Collection : Bibliothèque francophone multimédia de Limoges.

Jean-Baptiste Boudeau, La Texonnière, Saint-Martin-Terressus
Numérisation
© Bibliothèque francophone multimédia de Limoges

L’œuvre et le territoire

Cette image illustre certes un certain ordre immuable des champs, rythmé par les travaux saisonniers. Elle nous renseigne tout autant pour peu que l’on en approfondisse la lecture sur la société rurale limousine. Les deux trains de labours, équipements hors de portée de la petite paysannerie, qui évoluent ici appartiennent sans doute à la grande propriété visible en arrière-plan. Le bovin limousin demeure encore l’animal de trait par excellence avant que sa viande ne soit valorisée sur les grands marchés urbains parisiens ou lyonnais. Prairies au second plan, labours au premier témoignent de la prégnance de la polyculture, mais les labours peuvent aussi bien recevoir des cultures destinées au bétail. La longueur de l’étable, que l’on discerne au loin, montre l’importance des productions animales dans l’économie rurale limousine.

(Dominique Danthieux)

Localisation