La Tapisserie

Vitrail, 142 × 233 cm.
Don de la famille Chigot au Musée de la tapisserie d’Aubusson, 1981.

© Droits réservés
Pierre Parot & Francis Chigot, La Tapisserie
Photo : Philippe Rivière
© Région Limousin, service de l’Inventaire et du Patrimoine culturel

L’œuvre et le territoire

Ce vitrail a été commandé à Francis Chigot par le VIIe Groupement économique régional pour orner la salle de la tapisserie et des émaux du pavillon du Limousin, à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925 à Paris.

Le vitrail représente une allégorie du savoir-faire de la tapisserie d’Aubusson, avec les bois du métier, les fils et les bobines, les cordes tendues et les fils de chaîne.

Le vitrail La Tapisserie est un octogone légèrement aplati, mesurant 142 cm de haut pour 233 cm de large. Il est composé de trois panneaux séparés par deux barlotières verticales en fer et enchâssés dans un cadre en bois. Ils sont soutenus par un jeu de vergettes, modifié au cours de son exposition au musée de la tapisserie d’Aubusson dans un caisson lumineux : désormais, trois vergettes horizontales continues barrent les trois panneaux.

Le dessin fourni par Pierre Parot, réalisé à l’encre de Chine et à l’aquarelle sur papier calque présente une évocation stylisée de l’art du tissage, où l’on retrouve la franchise du graphisme et le formalisme géométrique propres à l’Art Déco.
Pour répondre à un dessin moderne, Francis Chigot répond par une exécution moderne, avec les nouveaux matériaux fournis par l’industrie. Il révèle ici tout son art par la sélection des verres, de leurs couleurs et de leurs textures, sans oublier la tradition (coupe des verres et peinture à la grisaille).

Cette notice a été réalisée d’après l’article de Jean-François Luneau du catalogue de l’exposition temporaire « Tapisserie 1925 ».

Localisation