La rue Toulzac

Aquarelle, 40 × 30 cm.
Collection : Ville de Brive – Musée Labenche ; don de la Société des amis du musée, 2009.

John Louis Petit, La rue Toulzac
Photo : Olivier Thuillas
© Centre régional du livre en Limousin

L’œuvre et le territoire

Cette œuvre de John Louis Petit est particulièrement intéressante par sa facture alerte, certes, et sa fiabilité, historique et topographique : elle nous présente une des physionomies à travers le temps de la collégiale et de la rue Antoine-de-Toulzac (maire de Brive de 1830 à 1847) ; la rue commença à être percée en 1793 de la collégiale à la place du Civoire, située à mi-chemin de l’actuel tracé. La création de la seconde moitié de la rue commença, à partir de 1832, pour atteindre le boulevard actuel. La rue qui était appelée rue Neuve à sa naissance fut baptisée du nom de Toulzac, nom du maire en exercice. Les façades des maisons furent alignées, les étages en encorbellement et colombages supprimés.
La collégiale n’a pas encore le clocher que nous voyons aujourd’hui. On distingue contre le chœur, au fond, quelques maisons ventouses qui n’existent plus.

Localisation