La Révolution L’Amour et le Temps

Robert Margerit, L’Amour et le Temps suivi de Les Autels de la peur, Phébus, 2010.

6 œuvres

L’œuvre et le territoire

Trois personnages se lancent dans l’existence en cet automne de 1788 — et se heurtent déjà à une réalité qui les blesse. Bernard Delmay, modeste mercier de Limoges, doit renoncer, pour de basses raisons de convenances sociales, à la jeune fille qu’il aime. Lise Dupré, promise à Bernard, se voit contrainte, pour complaire à son père, d’épouser Claude Mounier, jeune avocat ambitieux acquis aux idées nouvelles. Claude enfin, élu aux États-Généraux, gagne la capitale où bien des déconvenues l’attendent...

Le roman commence en Limousin :

En tout cas, il conviendrait encore de débuter à Limoges. C’est en province que se sont formés les futurs grands hommes de la Révolution. En vérité, un roman de cette sorte devrait peut-être commencer à Vizille puisque la toute première assemblée prérévolutionnaire se tint là. Mais la documentation me fait défaut. La seule province dont je connaisse l’histoire assez minutieusement pour pouvoir la vivre plume en main, c’est la généralité de Limoges. Cette histoire, j’ai mis vingt ans à la posséder. S’il me fallait aujourd’hui apprendre celle du Dauphiné !

À propos de La Révolution

La Révolution a demandé douze années de recherches à Robert Margerit pour arriver à raconter la Révolution française de l’intérieur, à travers des personnages de fiction. Cette fresque romanesque est composée de quatre volumes, tous publiés aux éditions Gallimard en 1963 à l’exception du dernier, publié en 1968.

C’est une œuvre de fiction et pas un livre d’histoire. Ce roman historique raconte en plus de 2000 pages les événements fondateurs de l’identité française, à travers l’histoire de trois jeunes Limougeauds, plongés dans les secousses de la Révolution. Les personnages sont fictifs, mais ils rencontrent Louis XVI, Robespierre, Danton, La Fayette, le traître de la Révolution, dont la tombe, au cimetière de Picpus, a porté le drapeau américain pendant la guerre.

(Marc Schindler)

Robert Margerit obtient le Grand prix du roman de l’Académie française l’année même de la publication de La Révolution.

Bonus

  • Une des pages manuscrites de L’Amour et le Temps
    © Les Amis de Robert Margerit

Dans la même série La Révolution