La Femme aux manières de chat

Laurence Jardy, La Femme aux manières de chat, La Geste, 2017.

Une œuvre

L’œuvre et le territoire

Dans ce deuxième roman, qui peut être lu comme la suite de Vent d’Est sur la collégiale mais également indépendamment, on retrouve Alexis Arkhipov, capitaine de gendarmerie à Saint-Léonard-de-Noblat, le jour où son amante est retrouvée morte au pied de la collégiale. Le thèse du suicide est rapidement exclue et les pistes divergent, conduisant Alexis à enquêter aussi bien au sein de l’Éducation nationale que dans le milieu des médecines alternatives.