2 œuvres

L’œuvre et le territoire

Publié une première fois en 1997 aux Éditions du Miroir, enrichi en 2014 de nouveaux chapitres et d’une nouvelle préface, L’Invention du Massif central condense une quarantaine de textes pour autant de lieux de cet ensemble géographique central souvent mal défini, lieux que l’auteur a parcourus, ressentis et aimés. L’ouvrage propose donc une description sensible et sensorielle du plus vaste massif de France, entre Morvan, montagne Noire, Quercy et Ardèche.

Peu de textes parlent du Massif central. Personne ne s’en revendique. Il est une sorte de pays mythique… Saviez-vous qu’il n’a été identifié comme territoire en tant que tel qu’en 1841 ?

François Graveline

À noter que le terme « Massif central » n’est cependant véritablement consacré qu’au début du XXe siècle, sous la plume du fondateur de la géographie moderne française, Paul Vidal de la Blache.