L’Éternité plus un jour

3 œuvres

L’œuvre et le territoire

L’Éternité plus un jour, telle est, dans la comédie de Shakespeare Comme il vous plaira, la réponse d’Orlando à Rosalinde qu’il aime et qui lui demande combien de temps il voudra d’elle. Ainsi, Henri Verrier pensera qu’il lui faudrait « l’éternité plus un jour » pour vivre pleinement son amour avec Elisabeth, jeune actrice, et pour délivrer, avec ses amis, le monde de la part de ténèbres qu’il présentait à leurs yeux de vingt ans. Mais, au terme du récit qui évoque les rêves, les espoirs, les combats, les tourments de toute une génération, des années 1930-1939 à 1968, le héros avouera : « Ma vie, l’amour, notre vie n’aura été qu’un seul jour sans l’éternité, sans cette éternité de tendresse ; de juste joie qui nous était promise et nous a été volée. »

(Gallimard)