Une œuvre

L’œuvre et le territoire

L’Enfant double est la première partie d’une autobiographie en trois volumes sur les jeunes années de Georges-Emmanuel Clancier au lendemain de la Première Guerre mondiale.
Une enfance partagée entre deux mondes : celui des ouvriers — ses grands-parents, qui furent les héros du Pain noir — et celui plus bourgeois de ses parents.
Humour et tendresse imprègnent cette peinture d’une famille et d’une époque, où l’imagination est fidèle à la mémoire et aux émerveillements d’un petit garçon d’autrefois.