L’Empreinte

Pierre Bergounioux, L’Empreinte, éditions du Laquet, collection Terre d’encre.

2 œuvres

L’œuvre et le territoire

L’Empreinte mélange, comme souvent chez Bergounioux, le récit autobiographique et la dimension universelle de son expérience personnelle.

Il ne cesse d’interroger l’épaisseur : l’empreinte est celle du Limousin paternel dont il s’applique à retrouver contours, couleurs et contrastes. Sans cesse mêlés, le temps long de la terre et celui, bref, des hommes, se chevauchent et se répondent.

(Éditions Fata Morgana)