L’Abbessaille : « Lou tino », buanderie veuve

Huile sur toile, 64,9 × 81 cm.
Collection : musée des Beaux-Arts de Limoges.

Paul-Laurent Courtot, L’Abbessaille : « Lou tino », buanderie veuve
© Musée des Beaux-Arts de Limoges – Palais de l’Évêché

L’œuvre et le territoire

Courtot, peintre du vieux Limoges, s’immisce ici dans l’intérieur d’une maison pittoresque du quartier de l’Abbessaille, pour peindre une lavandière et sa lessiveuse.

Nombreuses sont les représentations des bords de Vienne à Limoges à mettre en avant le travail de ces femmes, emblématiques du quartier populaire des Ponts. Dans les années 1870, le photographe Jean-Baptiste Audiguet avait signé de nombreux clichés illustrant cette pratique.

Localisation