Jules André

À propos

Jules André nait à Paris en 1807. Il se forme auprès de Jolivard qui lui enseigne la composition rigoureuse du paysage classique héritée de son maître Victor Bertin. Puis il rejoint l’atelier de Watelet où il découvre une peinture plus souple et plus spontanée. Son premier envoi au Salon remonte à 1831 avec une Entrée de forêt prise en Haute-Vienne.
Dès lors Jules André voyage beaucoup. Il visite les bords du Rhin, le sud de la France, la Bourgogne, les Vosges, la Picardie, la Charente, le Bordelais... Seule la Belgique l’attire en dehors de nos frontières.

Jules André se rend dans le Berry à deux reprises. La première fois, vers 1833, il accompagne Constant Troyon et les frères Dupré au village de Tendu et en rapporte huit vues prises à Argenton-sur-Creuse, à Châteauroux, sur les bords de la Bouzanne et aux alentours de Tendu. Il y effectue son second voyage en 1847 et en revient avec une dizaine de toiles prises davantage en Creuse, entre Bourganeuf, Guéret, Saint-Hilaire-le-Château et Pontarion. Le Limousin semble donc lui être cher, si bien qu’il y présente un tableau lors de l’exposition de 1864 à Limoges.

Œuvres liées