Jean Teilliet

À propos

Natif de Saint-Junien, Jean Teilliet (1870-1931) doit son épanouissement artistique à sa mère, musicienne et professeur de musique. Après l’École des arts décoratifs de Limoges et un séjour à Paris dans l’atelier de Gérôme, Jean Teilliet se consacre tout entier aux arts plastiques et aux arts et traditions populaires du Limousin.

Ainsi, à la fois peintre, musicien et ethnologue, Jean Teilliet est profondément impliqué dans la vie locale et très attaché à la conservation des traditions limousines, des ostensions saint-juniaudes du début du XXe siècle à la création en 1927 des Veilleurs de Saint-Germain-de-Confolens, un groupe folklorique. Cette volonté le conduit a créer, peu avant sa mort, au tout début des années 30, un musée municipal à Saint-Junien, dont il est le conservateur et donateur de la plupart des pièces de la collection.

Œuvres liées