Isabel Duperray

À propos

Isabel Duperray a mis le paysage, la nature au centre de sa peinture : un va-et-vient entre une relation réelle avec un lieu et la mémoire que peut en garder le tableau à travers sa reconstruction par des choix formels ; le lieu d’affrontement entre une figuration qui s’impose et la tentation de l’abstraction via une simplification et l’usage de couleurs plus pulsionnelles que réalistes.
Le premier contact a lieu sur le motif avec des techniques légères à l’eau. Pouvant s’aider aussi de prises de vues photographiques, Isabel Duperray passe dans un second temps à travers ces premières empreintes du réel pour construire un espace mental. Dans la distance de l’atelier aussi bien physique que temporelle avec le motif, elle s’emploie à faire apparaître une sorte de re-souvenir de ce premier moment vécu.

La présence du paysage dans la peinture d’Isabel Duperray procède d’une relation autre au sujet. Pourtant, le pittoresque en est également absent. Vus, existants sous la forme d’un référent lointain, les paysages apparaissant dans ses tableaux sont passés par la peinture, comme la mémoire peut passer par une rencontre fortuite et délivrer une logique soudaine, un sens inattendu.

Isabel Duperray préfère les passages. Les formes échappent à la conscience aiguë et volontaire du dessin qui sert l’imitation réaliste, en isolent les choses dans une relation grammaticale avec la réalité. Sa peinture privilégie la vision à l’observation, ce qui advient à ce qui se présente.

(Bernard Goy)

Œuvres liées

Documents associés

  • Dans les bois
    par Judith Du Pasquier
    https://vimeo.com/86637347
    © Droits réservés