Gustave Eugène Castan

À propos

Né à Genève, Gustave Eugène Castan est issue d’une famille originaire du Languedoc. Il débute son enseignement artistique aux côtés de Rodolphe Töpffer, inventeur présumé de la bande dessinée, puis passe sous la direction de son compatriote Alexandre Calame, avec qui il effectue le traditionnel voyage en Italie en 1845, et découvre notamment les paysages alpestres. Il se rend ensuite à Paris où il rencontre Camille Corot, puis voyage à travers la France et la Belgique. C’est en 1866 qu’il vient chercher l’inspiration sur les bords de la Creuse sur les conseils de Jules Dupré et Théodore Rousseau. Il séjourne alors régulièrement à Crozant où il réalise des gravures et des lithographies pour des revues parisiennes, jusqu’à ce qu’il y décède en 1892.

Selon le dictionnaire Bénézit, il sait rendre la transparence des feuillages, allant jusqu’aux bifurcations des branches, évitant les empâtements trop compacts. Influencé par Corot, il allège sa palette, utilisant fréquemment les tonalités grises pour ses roches nues.

Œuvres liées