À propos

Françoise Chandernagor, née le 19 juin 1945 à Palaiseau, dans l’Essonne, est une femme de lettres française. Elle entre à vingt et un ans à l’École nationale d’administration (ENA), d’où elle sort deux ans plus tard major de sa promotion, première femme à obtenir ce rang.
Membre du Conseil d’État, elle quitte la haute administration en 1993 pour se consacrer à l’écriture. Après son premier ouvrage, L’Allée du Roi, en 1981, Françoise Chandernagor a écrit une pièce de théâtre et plusieurs romans, dont deux ont fait l’objet d’adaptations télévisuelles. Traduite dans une quinzaine de langues, elle est membre de l’Académie Goncourt depuis 1995, et également marraine de la bibliothèque de La Souterraine depuis 1996.

Issue d’une famille de maçons creusois et fille d’André Chandernagor, ancien député de la Creuse et ministre du gouvernement Pierre Mauroy, elle consacre à sa province un roman entier : L’Enfant des lumières. Dans d’autres livres, elle lui adresse souvent des signes d’amitié et évoque aussi avec gourmandise ses vacances de petite fille dans le canton de Bonnat, en Creuse, gardant les vaches, prenant part aux travaux agricoles.

Peut-être trouve t-on plus de bonheur dans les lieux que dans les êtres ? Ils ne trahissent pas ceux qui leur sont fidèles. J’aime cette terre et je m’en sens aimée.

Cette terre, c’est la Marche, plus précisément la vallée de la Petite Creuse.

En consultant les registres paroissiaux, j’ai constaté qu’en trois siècles ma famille était toujours restée dans le même hameau. En m’installant à huit kilomètres, j’ai fait un pas de géant.

Œuvres liées