Francis Chigot

À propos

Né à Limoges en 1879, Francis Chigot intègre l’École nationale supérieure des arts décoratifs après avoir fréquenté le lycée Gay-Lussac.
Il commence à travailler pour les Monuments historiques en 1917 et s’attelle à la restauration des églises du nord de la France détruites par les combats de la Première Guerre mondiale.

En Limousin, Francis Chigot travaille sur les vitraux de la plupart des édifices religieux de Limoges, crée les verrières de la gare de Limoges-Bénédictins, réalise les vitraux de la chapelle Notre-Dame-d’Arliquet à Aixe-sur-Vienne en 1945 et ceux de l’église du nouveau village d’Oradour-sur-Glane en 1953...
De plus, bien qu’attribuée à son père, Léonard, la décoration intérieure du pavillon du Verdurier aurait été réalisée par Francis Chigot, avec l’aide de son dessinateur attitré Pierre Parot. Une collection de ses vitraux s’y trouve présentée depuis 1980, suite à une exposition qui lui avait été consacrée.
Le musée des Beaux-Arts de Limoges expose également en permanence une dizaine de verrières de Francis Chigot et de son atelier.

À la suite de son décès en 1960, les ouvriers de son atelier fondent l’Atelier du Vitrail à Limoges, poursuivant ainsi son œuvre.

Œuvres liées