Ester technopole

© Droits réservés
© ADAGP, Paris, 2018.
Yves Bayard et Jacques Charon, Ester Technopole
Photo : Frédéric Vedrine
© DRAC Nouvelle-Aquitaine

L’œuvre et le territoire

Créé à l’initiative de la Ville de Limoges, Ester technopole (Espace scientifique et technologique d’échanges et de recherche) est un espace de création et d’essor de projets innovants.

Le bâtiment a été inauguré le 15 octobre 1993. Il s’agit d’une architecture très futuriste de métal et de verre dont la structure intérieure est en béton armé. Le bâtiment en forme de soucoupe volante comporte deux niveaux. L’existence de parois de verre à intervalles plus ou moins réguliers permettent une luminosité intérieure importante. Pour éviter toute lumière directe, il a été prévu au-dessus des vitres, soit des avancées de la structure métallique soit des pare-soleil en croisillon.
Le couplage du verre et de l’acier inscrit cette construction dans la modernité et les hautes technologies.

L’élément le plus emblématique du bâtiment est la coupole de 20 mètres de haut et de 80 mètres de diamètre. L’architecte a ainsi ancré cet édifice dans la tradition régionale et a puisé son inspiration dans la gare des Bénédictins et le pavillon du Verdurier.

Cette architecture, quoique déjà perçue du sol comme emblématique du progrès scientifique, a été édifiée pour être vue du ciel. Sa forme circulaire, à laquelle s’adapte la voirie, commande tout l’espace environnant et l’installe visuellement en tant que centre d’un pôle d’innovation.

Localisation