Les Cacahuètes salées dans la Vienne Dis-moi, Simon...

Marc Formet, Les Cacahuètes salées dans la Vienne, Lucien Souny, 2010, p. 18.

© Lucien Souny

— Dis-moi, Simon, tu te souviens d’un certain Micky Matson ? Il paraît qu’à la fin des années 50, ou au début des années 60, c’était un des meilleurs contrebassistes de bop, que les plus grands se l’arrachaient.
— Peut-être... Ça me dit vaguement quelque chose. Mais, tu sais, moi, la basse, en dehors de Mingus...
— Eh bien, il vient de partir pour le paradis du jazz. Dans une clinique du district où je bosse. Mais, accroche-toi au plafond, j’enlève l’échelle ! (Toujours cet humour de merde, se dit Cassepierre.) Avant d’aller faire le bœuf là-haut, il demande à nous voir. Des choses importantes à nous confier avant de quitter la scène. Alors, on s’y colle avec mon jumeau. Et là, mon vieux, on arrive juste à temps pour le dernier solo. Et, tiens-toi bien ! ce qu’il raconte, c’est retour à Limoges, quarante ans en arrière ! Tu te souviens d’un gars qui s’appelait Sam Dickson ? Un musicien qui serait mort sur la scène du Grand Théâtre, pendant une pause entre deux sets ?

Marc Formet, Les Cacahuètes salées dans la Vienne (Dis-moi Simon...)
© Lucien Souny

L’œuvre et le territoire

Simon Cassepierre, flic à la retraite, reçoit un appel téléphonique d’un ancien collègue qui le replonge quarante ans en arrière, dans une affaire non élucidée d’un musicien de jazz mort sur scène lors d’un concert au Grand Théâtre de Limoges.

À propos de Les Cacahuètes salées dans la Vienne

Policier à la retraite, Simon Cassepierre coule des jours paisibles, entre lecture et jardinage, sur les hauteurs de Limoges. Mais voici qu’un appel téléphonique d’un ancien collègue parti vivre aux États-Unis le replonge trente ans en arrière.
Oui, il se rappelle maintenant l’affaire jamais élucidée de ce musicien de jazz découvert mort dans les coulisses du grand théâtre…
En faut-il davantage pour le décider à abandonner romans et râteaux ? Et pour l’inciter à remettre son nez dans ce dossier aujourd’hui classé ? Mais, à Limoges, tout a changé. Non seulement la ville ne ressemble plus à celle, provinciale et familière, qu’il a connue il y a un quart de siècle, mais encore un monde nouveau, avec ses codes et ses rites, est né entre temps. Cassepierre s’en agace : décidément, il ne comprend plus rien à cette vie moderne...

(Lucien Souny)

Localisation

Également dans Les Cacahuètes salées dans la Vienne