Croix du Limousin Croix à clef ajourée de Meymac

© Pavel Macek
Pavel Macek, Croix du Limousin, Croix à clef ajourée de Meymac (520)
© Pavel Macek

À propos de Croix du Limousin

Les croix du Limousin, avant de m’y intéresser, je ne les voyais pas, discrètes comme elles sont. Elles étaient pourtant là, et pour certaines déjà depuis plusieurs siècles.
Sculptées par les paysans ou les artisans locaux à partir de blocs de granit, qui ne manquent pas dans nos contrées, pour marquer un croisement de chemins, un événement, ou placées au bord de la route pour qu’on puisse y poser le cercueil en route pour le cimetière et se reposer en même temps, ou par exemple, au-dessus d’un puits, peut-être pour protéger la source ou pour remercier pour la source. Oui, à l’époque on se contentait de choses simples.

Les christs sur les croix du Massif central sont souvent très naïfs, avec les doigts écartés. Dans leurs simplicité, par rapport aux christs d’autres endroits et d’autres époques, christs dorés et souffrants, les christs de nos campagnes ne semblent pas souffrir et, du haut de leur croix, regardent juste leurs ouailles. Elles sont presque comme des croix protestantes, si les protestants avaient des croix. Certaines croix sont monumentales et sculptées, et d’autres ne s’élèvent pas trop au-dessus de la terre et peuvent être très simples. La Révolution en a certainement détruit et les marchands d’art aussi, mais nos ancêtres ne faisaient pas des œuvres d’art, ils exprimaient simplement leur foi. Et ce patrimoine est resté sur les routes du Limousin.

Parfois, elles marquent le lieu d’une procession et, d’autres fois, nous ne savons plus pourquoi on les a placées à tel endroit et pas ailleurs. Et souvent elles sont si discrètes, que sous le lierre nous ne les soupçonnons même pas, et sans l’aide des habitants nous ne les trouverons pas. C’est une dame qui m’a dit une fois de l’accompagner, alors qu’elle allait voir ses vaches : « Venez, je vais vous montrer une croix sur mon chemin ». Et c’était la plus ancienne croix que j’ai découverte. Elle n’était répertoriée sur aucun guide. C’est un patrimoine qui n’est pas seulement religieux, mais qui témoigne de la vie et de la simplicité de la vie des gens avant nous.
Alors quand vous allez vous promener dans la campagne limousine, prenez le temps de les regarder, pas forcément pour vous signer devant, mais pour vous souvenir de ce temps où on avait besoin de ces croix pour supporter la vie et aller de l’avant.

(Pavel Macek)

Localisation

Également dans Croix du Limousin