Voyage en France, Limousin Comborn...

Victor Eugène Ardouin-Dumazet, Voyage en France, 28° série : Limousin, Berger Levrault et Cie éditeurs, 1903.

Aucun chemin ne longe la Vézère avant le Saillant, où s’élargit la vallée. Pour admirer cette gorge solitaire, que la famille de Comborn avait maîtrisée par une forteresse, capitale d’une véritable principauté, il faut descendre par la voie ferrée. Alors on suit la rivière, torrentueuse encore, qui se tord dans le val sauvage, pourtant riant grâce à la verdure puissante recouvrant les parois de la gorge. La Vézère va droit au sud, mais le granit lui oppose parfois trop d’obstacles et elle décrit furieusement un méandre. Le plus prononcé de ces coudes entoure un farouche promontoire semblable aux sites de Treignac, d’Uzerche et de Ségur. Là, aux premiers âges de la féodalité, se dressa le château de Comborn, au nom sonore, abri de seigneurs qui étaient parmi les plus puissants de France, et dont le domaine comprenait une grande partie du Limousin. Les vicomtes de Comborn furent, depuis le Xe siècle jusqu’au XVIe, la plus illustre maison du Limousin, tige des Vicomtes de Limoges et des Ventadour ; la plupart portaient des noms de grande allure tels qu’Archambaud. Le dernier des Comborn, Amanieu, mourut en 1512, laissant ses domaines aux Pompadour.

Victor Eugène Ardouin-Dumazet, Voyage en France, Limousin (Comborn...)

Localisation

Également dans Voyage en France, Limousin