Centre culturel Jean-Pierre Fabrègue

© Droits réservés
Jean-Pierre Sfez et Yves Le Jeune, Centre culturel Jean-Pierre Fabrègue
Photo : Centre culturel Jean-Pierre Fabrègue
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

Au début des années 1990, la Ville de Saint-Yrieix-la-Perche décide de construire un équipement culturel pour regrouper une salle de spectacle et une bibliothèque. Les élus tenaient à implanter le nouvel édifice face au siège des imprimeries Fabrègue qui participent activement à la vie de leur ville afin de marquer le lien direct de ce projet avec le monde de l’édition.

Les architectes décident dès les premières esquisses de bâtir deux ailes très distinctes facilement repérables par leur volume et leur forme :

  • la salle de spectacle : un parallélogramme assez haut et presque carré ;
  • la bibliothèque : un autre parallélogramme beaucoup plus allongé, paraissant de ce fait étroit.

Ces deux pôles sont reliés par un espace commun utilisé lors des entractes, des réunions, avant, pendant ou après les manifestations et permettant des expositions mesurées. Chacun des deux édifices est flanqué d’un strict volume, que les architectes assimilent à des conteneurs : parallélogrammes de métal ondulé, au toit plat, qui abritent des espaces interdits au public : réserve et atelier d’entretien des livres, dépôt et loges des artistes, chaufferie commune, etc.

Si les enduits gris et le zinc répondent aux pierres de la région, les façades austères sont percées de baies dimensionnées selon la fonction des lieux. Un mur de pavés de verre marque le pignon principal de la partie dédiée au livre.
Les conteneurs de métal ondulé sont peints en or pour répondre peut-être aux feuillages de l’automne mais aussi, et surtout, aux dorures des enluminures.

La partie aveugle de l’édifice est la salle de spectacle. Il s’agit donc d’un simple volume aux dimensions et matières étudiées en collaboration avec Albert Yaying Xu, acousticien renommé.
L’ensemble du projet est inauguré en octobre 1994.

Localisation