Gustave Le Gray, Portrait de Mestral (vers 1856)
Gustave Le Gray, Portrait de Mestral, tirage salé albuminisé, 23,3 × 17,5 cm, v. 1856.
Source : Wikimedia Commons.

À propos

Originaire du Jura, un temps greffier, Auguste Mestral se passionne ensuite pour la photographie. Il est l’un des cinq photographes sélectionnés au sein de la Mission héliographique, dont le projet est de mener à bien un inventaire photographique des monuments français. Élève de Gustave Le Gray, les deux photographes choisissent d’effectuer ensemble le voyage à travers les deux secteurs qui leur avaient été respectivement attribués : le Val de Loire pour Le Gray, et le Sud-Ouest pour Mestral. Ils signent seuls ou en binôme les quelque six cents clichés qu’ils réalisent durant l’été 1851.

L’année suivante, Mestral entreprend seul une nouvelle expédition en Normandie et en Bretagne, dont il ramène de nouveaux clichés. Mais en 1856, il quitte Paris pour retourner en Franche-Comté, et semble alors abandonner ses activités.

Œuvres liées