Assiette du service Clarys, décor Astara

Porcelaine dure, collection particulière.

© Droits réservés
Eugène Alluaud, manufacture La Porcelaine limousine, Assiette du service Clarys, décor Astara
Photo
© Les Ardents éditeurs

L’œuvre et le territoire

Dès 1925, c’est également comme décorateur qu’Eugène Alluaud se fait connaître, élargissant son cercle d’amateurs aux arts décoratifs. Pour l’Exposition des arts décoratifs et industriels modernes à Paris, plusieurs porcelainiers de Limoges lui commandent des décors : le décor Astara est édité par la manufacture La Porcelaine limousine, d’autres par les manufactures Robert Haviland (service colonial) et Charles Serpaut. Eugène Alluaud obtient un grand prix pour son travail d’artiste-décorateur à l’issue de cette manifestation.
En décembre 1927, une nouvelle galerie consacrée aux arts de la table, Le Grand Dépôt, est ouverte à Paris par Jean Crouzillard. Installée à l’angle des rues Drouot et de Provence, Le Grand Dépôt se veut alors la plus importante galerie d’art de la capitale pour la verrerie et les céramiques. Eugène Alluaud est nommé conseiller artistique par Jean Crouzillard, lui-même ancien collaborateur de la manufacture Haviland et Cie. Ce dernier propose des services de table de petites séries exécutés à Limoges à partir des décors d’artistes tels René Crevel, Mme de Glehn, Suzanne Lalique-Haviland, Fernand Thibaut et Eugène Alluaud.

(Jean-Marc Ferrer)

Localisation