Arno Gisinger

À propos

À la différence de nombreux artistes qui utilisent la photographie pour explorer l’histoire en en relevant les traces, Arno Gisinger, lui, s’intéresse à l’écriture de l’histoire, aux reflets de cette histoire dans le présent, à la représentation que propose l’époque contemporaine des faits du passé.
Plus qu’un travail d’historien, Arno Gisinger fait œuvre d’historiographe. La nuance est de taille et le résultat d’autant plus intéressant qu’une telle démarche induit en même temps une véritable interrogation sur le médium photographique lui-même.

Armelle Canitrot, Arno Gisinger, Photographe historiographe, 2008.

Arno Gisinger, né en Autriche en 1964 et installé à Paris depuis 2004, développe depuis quinze ans une pratique artistique pluridisciplinaire qui lie photographie et historiographie. Inspirés par la pensée allemande de l’entre deux-guerres (Benjamin, Kracauer, Giedion) et les méthodes de la nouvelle histoire (White, Veyne, Ginzburg), ses projets proposent une relecture contemporaine de l’écriture de l’histoire et des lieux ou non-lieux de mémoire. Son travail met à l’épreuve la représentation visuelle du passé à travers ses différentes formes et figures : témoins, objets, lieux. La fonction de l’archive, le statut du document et la parole du témoin sont au cœur de ses préoccupations artistiques.

Œuvres liées