Alain Galan

À propos

Alain Galan, né à Brive le 24 octobre 1954, est un écrivain et journaliste français qui a écrit une douzaine de romans et récits.

Après une enfance fortement marquée par « les bois » du côté de Saint-Germain-les-Vergnes en Corrèze et des études au lycée de Brive-la-Gaillarde puis à l’Université de Limoges, il publie ses premières chroniques en 1973 dans la revue Le Miroir du Centre, à Limoges. En 1974, il entreprend une carrière dans la presse, à La Dépêche du Midi où il est nommé journaliste professionnel, puis à La Montagne.
Durant sa carrière et ce jusqu’en 2015, il a collaboré à de nombreuses publications dans Les Magazines de France, Le Monde, etc.

Écrivain de la nature, il mène depuis 1979 un travail sur des romans de paysage (Bordebrune, Parcellaire) en exergue desquels il cite volontiers le Walden ou la Vie dans les bois d’Henry D. Thoreau. À travers la plupart de ses livres, il tente de renouer une relation étroite entre peinture et écriture (Le dernier pays avant l’hiver, Lisières limousines) ou d’exprimer sa complicité avec le silence des bêtes (Feu de feuilles, Louvière, L’Ourle).

Biographe, il est également l’auteur d’un essai consacré à Colette, Baronne en Corrèze, citoyenne au Palais royal, paru en 2003 à la veille du cinquantenaire de la mort de l’auteur du Blé en herbe.

Œuvres liées